ONLYLYON Flash Tourisme Décembre 2018

Chaque mois, nous vous proposons de regarder la météo du tourisme à Lyon à travers les chiffres de l’aéroport, de l'Observatoire Hôtelier CCI – Métropole de Lyon mais aussi des loisirs.

Date de publication : 19/02/2019

Les mouvements sociaux français ont eu un impact sur les performances touristiques de décembre 2018.

L’hôtellerie affiche un retrait de 1.9% du taux d’occupation. Il aura peut-être manqué des événements d’envergure en tourisme d’affaires, ainsi que des visiteurs le weekend dont le taux d’occupation baisse de 5%.

Le succès confirmé de l’édition 2018 de la Fête des Lumières n’aura pas permis de compenser la très forte perturbation des samedis. C’est d’autant plus décevant que l’année avait été marquée par de belles progressions.

Au final, la destination enregistre cependant un volume de plus de 5 millions de nuitées en progression de 2% par rapport à 2017.

Les baisses des attractions touristiques à -6%, des musées à -20% confirment l’effet "gilets jaunes" sur la consommation touristique de décembre. Le printemps avait également été marqué par des grèves SNCF, mais la fréquentation globale des musées et des attractions de Lyon arrive à se maintenir à 2.7 millions d’entrées avec une belle progression de 7% des attractions malgré un recul de 5% des musées avec une année sans Biennale d’Art Contemporain.

Le pavillon d’Accueil, au cœur des mouvements de décembre, aura dû fermer une grosse partie des samedis affichant un recul de 10% du visitorat sur le mois  et de 4% sur l’année 2018 avec près de 400 000 visiteurs.

Enfin décembre confirme la croissance des arrivées aéroportuaires à + 9%, une année des records pour Aéroports de Lyon avec 5.5 millions d’arrivées, boostée par 26 ouvertures de lignes dont 12 nouvelles destinations mais aussi des renforcements de fréquences sur les dessertes déjà existantes.

Pour découvrir le Flash complet de Décembre 2018

Attention, notre site est optimisé pour les navigateurs récents.
Pour un affichage optimal des différents contenus, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.